L'UMP 38 et les faux amis pour 2014
2013 et "l'équilibre" financier impossible

Première "soirée café" : l'agglo vue par des nouveaux arrivants

Hier, s'est tenue la "première soirée café". Cette idée a déjà été exposée lors de billets postés sur ce blog. Autour d'un café (ou d'une autre boisson), il s'agit de réunir des personnes partageant au moins une qualité commune et d'écouter leurs impressions. 

Cette "technique" qui découle de la logique des groupes qualitatifs vise à permettre de mieux connaître des sentiments, des attentes en dehors de toute approche partisane. C'était le cas hier pour une douzaine de personnes qui avaient répondu à un routage et qui partageaient une caractéristique : être arrivées dans l'agglomération depuis moins de 12 mois.

Comment ont-elles vécu leur arrivée dans l'agglo ?

De façon largement consensuelle sur le fond comme sur l'ordre, elles ont vécu cette arrivée comme marquée par 5 traits majeurs : Cafe

1) Une société locale violente : l'une d'entre elles qui est arrivée de Chambery a même évoqué un sentiment d'oppression physique. L'agglo est violente par son actualité. Par sa vie politique très agressive. Voire même par les attitudes des habitants perçus comme très repliés sur eux-mêmes.

2) Une agglomération laide mais prétentieuse : ce constat a été formulé par deux personnes distinctes avec une force particulière : l'une venant de Toulouse et l'autre de Montpellier. Les comparaisons leur paraissaient "dramatiques" pour Grenoble et elles ne parvenaient pas à comprendre cette volonté permanente de se présenter comme "mieux que les autres". Les commentaires ont été quasi-unanimes sur une "architecture locale anonyme, sans cachet". "Sans les montagnes, Grenoble serait l'une des villes les plus laides de France".

3) Une vie locale sans racine historique : "l'histoire est absente de cette ville" où tout ne semble que de passage. 

4) Une localité chère : c'est un volet qui a occupé beaucoup de temps. Tout est y passé : l'imposition locale, les restaurants, les loyers, le stationnement ... : chacun a comparé les expériences dressant même à l'issue la "carte" des restaurants offrant le meilleur rapport qualité - prix : 8 restaurants ont fait une quasi-unanimité assez rapidement.

5) L'absence de vision d'avenir : "demain sera fait de quoi ? : impossible à dire" pour un nouvel arrivant a-t-il été indiqué de façon là aussi assez unanime. "Il ne semble pas y avoir de projet sûr d'être réalisé" fut une phrase très souvent utilisée évoquant l'abandon de la Rocade Nord comme "refrain" donné en exemple lors des contacts avec des habitants qui avaient vécu ici de façon plus ancienne, voire même l'échec du Stade des Alpes comme exemple du "pire est possible". 

Cette soirée a montré son utilité. A titre personnel et pour avoir exclusivement écouté, de nombreux réactions ont été de réelles surprises.

Nous allons continuer en recourant probablement à un spécialiste d'animations de ce type dans un cadre bénévole.

Nous rendrons compte épisodiquement des rendus de ces soirées.

Les prochains thèmes sont :

- habiter le centre - ville de Grenoble,

- être commerçant indépendant dans l'agglo,

- être jeune entrepreneur dans l'agglo,

- pratiquer le sport dans l'agglo.

Si vous remplissez l'un de ces critères, vous pouvez vous inscrire en adressant un message à club20@orange.fr

 

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.